Logo Alerte

Ces autocuiseurs dangereux dont il faut se débarrasser

En trois ans, treize modèles de cocottes ont fait l'objet d'un rappel. Elles exposent les utilisateurs à de graves accidents. En voici la liste. iStock/Medesulda

Parce qu'il réduit drastiquement le temps de cuisson des légumes, soupes et pots-au-feu, l'autocuiseur est un allié indispensable dans la cuisine. Mais en cas de défaut de sécurité, il peut causer de redoutables accidents. Le problème n'est pas seulement théorique. Fin 2018, l'administration signalait plusieurs modèles dangereux. Depuis lors, l'enquête s'est poursuivie en toute discrétion, aboutissant à l'identification d'autres modèles ne répondant pas aux normes.

Projection violente du couvercle et des aliments brûlants

Cette campagne officielle de contrôles a été menée, pour toute la France, par la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal) des Hauts-de-France. Elle a mis au jour des lacunes préoccupantes dans les pratiques de certains fabricants. Nous en révélons les détails dans notre enquête Autocuiseurs : quand la cuisine fait « boum ». Pour la plupart des modèles en cause, des tests en laboratoire ont montré que l'autocuiseur pouvait être ouvert alors qu'il est sous pression. L'utilisateur est alors exposé à la violente projection du couvercle et des aliments brûlants contenus dans la cocotte.

Treize modèles de neuf marques différentes

Voici la liste de tous les modèles ayant fait l'objet d'un rappel, tous recensés dans notre rubrique Alerte produits. Ces rappels ont été enregistrés entre l'été 2018 et fin 2020.

La liste des autocuiseurs à ne plus utiliser

Certains utilisateurs ignorent les risques

Aucun modèle des marques les plus connues (Seb, Sitram, Lagostina…) ne figure dans la liste. Toutefois, les autocuiseurs rappelés ont parfois été commercialisés de façon très large, en supermarché et sur de grands sites de vente en ligne, comme Amazon, Veepee ou Cdiscount. Leurs acheteurs n'ont pas forcément été alertés des risques. Des milliers d'exemplaires sont donc encore chez les consommateurs. Pensez à vérifier dans vos placards ! À LIRE AUSSI >>> Siphons à chantilly : cinq questions sur les risques d'explosion

Ouvrir la page originale sur le site