Logo Article réservé aux abonnés Actu

E.Leclerc Énergies éjecte ses clients

E.Leclerc Énergies a annoncé à ses clients la résiliation de leur contrat. Attention, il remplace son offre par une offre à tarification dynamique. iStock

Grosse surprise pour les clients abonnés à l'électricité auprès de E.Leclerc Énergies ! Leur fournisseur leur a annoncé au mois de juillet que leur contrat serait résilié à l'issue d'un préavis de 90 jours. Les particuliers équipés d'un compteur communicant Linky se sont vu proposer une nouvelle offre E.Leclerc. Les autres sont orientés vers un autre fournisseur, le Suisse Alpiq. La filiale de l'enseigne de grande distribution a-t-elle le droit de procéder de la sorte ? La réponse est oui. Un fournisseur d'électricité peut mettre fin à un contrat s'il le souhaite, il a pour seule obligation de prévenir ses clients et de respecter un préavis de 90 jours.

Avec la nouvelle offre, le prix change toutes les heures

E.Leclerc Énergies supprime totalement son offre initiale et la remplace par une offre à tarification dynamique, avec un prix du kWh qui varie toutes les heures. Elle est donc réservée aux clients équipés d'un compteur Linky, capable de relever des consommations horaires. Les clients sont informés la veille des différents prix pour la journée du lendemain. À eux de « consommer au mieux », en évitant les pics et en profitant des creux ! Bien évidemment, la formule ne conviendra pas à tous. Elle peut faire exploser les factures de ceux qui ne sont pas en mesure de réduire leur consommation lorsque les prix sont élevés, par exemple les personnes qui se chauffent uniquement à l'électrique. À LIRE AUSSI >>> Le compteur Linky fait-il flamber les factures ?

Comparez avant d'accepter

Le fournisseur danois Barry a été le premier à lancer une offre à tarification dynamique en France en février 2021. D'autres vont suivre car tous les fournisseurs ayant plus de 200 000 clients devront en proposer au moins une à partir de mi-2023. Les clients de E.Leclerc Énergies, équipés ou non d'un compteur Linky, ont tout intérêt à ne pas souscrire aux nouvelles offres les yeux fermés. Un comparateur officiel pour trouver un nouveau contrat est à leur disposition sur le site du Médiateur national de l'énergie, énergie-info. À LIRE AUSSI >>> Cinq pistes pour réduire vos factures d'énergie

Non, les tarifs réglementés d'électricité ne vont pas disparaître E.Leclerc Énergies indiquait dans les messages envoyés mi-juillet mettre fin à son offre actuelle « en vue de la fin des tarifs réglementés ». Une erreur regrettable : si les tarifs réglementés du gaz vont bien disparaître en 2023 (lire notre article sur le sujet), aucune fin n'est annoncée pour ceux de l'électricité. Un correctif s'imposait.

Ouvrir la page originale sur le site