Logo Article réservé aux abonnés Actu

E.Leclerc Énergies : une offre court-circuitée

Le fournisseur d'électricité reporte le lancement de son offre dynamique et reconnaît qu'il doit limiter les risques de dérapage des factures. CurbaBezier/iStock

Les clients d'E.Leclerc Énergies sont priés d'être réactifs. En juillet, ils ont appris qu'ils étaient tous virés et que leur contrat prendrait fin le 15 octobre (voir notre article E.Leclerc Énergies éjecte ses clients). L'enseigne proposait toutefois à ceux équipés d'un compteur Linky de s'inscrire sur une liste pour bénéficier en octobre d'une nouvelle offre E.Leclerc Énergies.

Les clients au pied du mur

Patatras : le 22 septembre, le groupe a annoncé le report de cette offre. Tous les clients sont donc dans l'obligation d'avoir trouvé un nouveau fournisseur avant le 15 octobre sous peine d'être privés d'électricité. Les clients virés peuvent consulter le comparateur indépendant disponible sur le site énergie-info pour les aider à choisir un nouveau contrat d'électricité. À LIRE AUSSI >>> Le compteur Linky fait-il flamber les factures d'électricité ?

Des tarifs qui changent toutes les heures

Ce changement de programme est rude pour les clients mais très instructif pour tous les consommateurs. L'offre qu'E.Leclerc Energies a reportée est une offre à tarification dynamique. Le prix du kWh varie toutes les heures et le client est informé la veille des différents prix pour la journée du lendemain. À lui de faire tourner ses équipements au meilleur moment pour profiter des creux et éviter les pics. Pas simple, surtout lorsque l'on se chauffe avec des radiateurs électriques.

Les prix de l'électricité flambent

« La période n'était pas favorable », a expliqué l'enseigne pour justifier le report du lancement, ajoutant qu'elle souhaitait aussi tenir compte des « points de vigilance soulevés par plusieurs associations de consommateurs ».

Les prix de l'électricité ont en effet flambé en septembre. Dans un tel contexte, un client avec une offre « KWh à prix coûtant » risquait de se retrouver avec des factures exorbitantes. À LIRE AUSSI >>> Énergie : cinq pistes pour réduire vos factures

Des garde-fous nécessaires

Ce danger de dérapage est dénoncé depuis plusieurs mois, notamment par les associations de consommateurs. E.Leclerc Énergies reconnaît donc qu'il existe, et la flambée actuelle des prix aura eu le mérite de le mettre en évidence. L'enseigne reconnaît aussi que ce contexte hors norme est « amené à se reproduire ».

Elle annonce donc le développement, avant tout lancement, « d'outils de pilotage pour garantir à ses clients une maîtrise personnalisée de leur consommation sans aucun risque pour leur budget ». À LIRE AUSSI >>> Gaz ou électricité : ma facture a explosé. Que faire ? La plus grande prudence reste de mise face aux offres dynamiques. Le fournisseur danois Barry a été le premier à lancer une telle offre en France en février 2021. D'autres vont suivre car tous les fournisseurs ayant plus de 200 000 clients devront en proposer au moins une à partir de mi-2023.

Ouvrir la page originale sur le site