Logo Mis à jour le 22/11/2021 Décryptage

Adieu la gratuité pour tous les tests covid-19

Les tests ne sont plus systématiquement remboursés par l'Assurance maladie. Mais ils le restent dans un certain nombre de cas. On fait le point. iStock/legna69

Mise à jour du 22 novembre 2021

Passe sanitaire : l'autotest supervisé à nouveau valable

Si vous réalisez un autotest sous la supervision d'un pharmacien, vous pouvez à nouveau accéder au passe sanitaire si ce test est négatif. C'est ce que prévoit l'article 2 de l'arrêté du 10 novembre 2021. L'autotest supervisé coûte 12,90 € (4,20 € l'autotest et 8,70 € la supervision par le pharmacien). Un coefficient de majoration est appliqué dans six territoires de l'Outre-mer. Nous avons modifié la fin de notre encadré en conséquence.

Depuis la rentrée, entre 3,5 millions et 4 millions de tests covid étaient encore réalisés chaque semaine, qu'ils soient de dépistage ou dits « de confort ». L'Assurance maladie les prenait en charge jusqu'ici sans distinction… « aux frais des contribuables », comme l'a souligné Jean Castex fin septembre. Mais à compter du 15 octobre, les tests réalisés pour obtenir un passe sanitaire ou pour voyager ne sont plus remboursés. Du moins en métropole car, pour tenir compte des spécificités d'outre-mer, ces mesures ne s'appliquent pas à Mayotte et ne prendront effet en Guyane, en Martinique et en Guadeloupe qu'à la fin de l'état d'urgence sanitaire. L'objectif est moins de faire des économies que d'inciter à se faire vacciner contre le covid-19…

Quelles conditions pour être remboursé ?

Comme précisé par le gouvernement le 8 octobre, les tests PCR et antigéniques sont désormais remboursés : 1. si vous présentez des symptômes et que vous disposez :

2. si vous ne présentez pas de symptômes et que vous disposez :

Dans les autres cas, combien ça coûte ?

Les tarifs sont les mêmes que ceux appliqués depuis le 7 juillet aux personnes venant en France en séjour temporaire, sans ordonnance, et que ceux qui étaient pris en charge en tiers payant par l'Assurance maladie ces derniers mois. Le coût du test PCR est de 43,89 € en laboratoire. C'est un prix peu élevé si on le compare aux tarifs pratiqués ailleurs en Europe, où il flirte dans certains pays avec les 100 €. Le coût du test antigénique est de 25,01 € en pharmacie (avec un supplément de 5 € le dimanche) et de 22,02 € en laboratoire. Le test antigénique peut également être réalisé par différents professionnels de santé, avec des coûts variables : infirmier (25,54 €), médecin ou sage-femme (45,11 €, consultation incluse), chirurgien-dentiste (25,10 €) et masseur-kinésithérapeute (24,93 €).

Et à l'étranger ?

Les modalités ne changent pas. Seuls les tests réalisés sur prescription médicale, du fait de la présence de symptômes, peuvent être pris en charge, sous conditions. Dans un État membre de l'Union européenne, de l'Espace économique européen ou en Suisse, le test est pris en charge sur présentation de la carte européenne d'Assurance maladie (CEAM). En l'absence d'une telle carte, les frais peuvent être remboursés au retour, sur présentation du formulaire de soins à l'étranger dûment rempli. Ailleurs, les tests à caractère médical, urgent et inopiné, seront pris en charge à hauteur de 27 % dans la limite maximale de 35 €, également après envoi de ce même formulaire.

Test PCR, test antigénique, autotest : quelles différences ?

Ouvrir la page originale sur le site