Logo Article réservé aux abonnés Actu

Corsica Ferries, les liaisons hasardeuses

Annulations, dysfonctionnements, retards… De nombreux passagers expriment leur colère contre cette compagnie maritime reliant la Corse au continent. F. Dides/Hans Lucas

Client régulier de cette compagnie de transport maritime assurant les liaisons avec la Corse, Emmanuel Federeci ne décolère pas : « Depuis plusieurs années, Corsica Ferries modifie ses horaires de traversée quelques heures avant le départ. » Conséquence : des rendez-vous importants manqués, qui entraînent à chaque fois des frais supplémentaires. « La mauvaise organisation de Corsica Ferries a atteint des sommets cet été ! », ajoute le quadragénaire. Il n'est pas le seul : un groupe Facebook baptisé Clients Corsica Ferries en colère s'est créé en juin. « Trois mois plus tard, on totalise déjà 7 000 membres », annonce François, le créateur de la page, qui juge que la qualité du service s'est considérablement dégradée.

Mesures de contrôle sanitaire

Interrogé par 60 Millions de consommateurs sur les retards, le dirigeant de Corsica Ferries - Sardinia Ferries, Pierre Mattei, évoque une situation maritime délicate. « Cet été, la circulation à flux tendu des navettes, en raison des mesures de contrôle sanitaire, a engorgé les ports et entraîné des dysfonctionnements », explique-t-il, en précisant qu'un réacheminement sans frais est prévu en cas de retard. Problème : le mail signalant le report, envoyé avant le départ du bateau, n'est pas toujours lu à temps par les clients. Certains découvrent le changement d'horaires à l'arrivée au port. À LIRE AUSSI >>> Location auto en Corse : la galère des voitures électriques

À bord, poussière et moisissures

D'autres habitués des liaisons maritimes entre la Corse et le continent dénoncent des « conditions de voyage déplorables » : cabines mal nettoyées, eau chaude aléatoire, personnel non francophone et peu agréable… « Il y avait de la poussière partout, pas de savon dans la salle de bains et de la moisissure sur les joints de douche », témoigne Pierre-Charles, parti cet été. De son côté, Pierre Mattei affirme tout mettre en œuvre pour proposer les meilleures conditions de voyage. « Si un passager subit des désagréments, le remboursement partiel ou intégral est possible », indique le président de Corsica Ferries - Sardinia Ferries.

En cas de litige, des recours existent

En cas d'annulation ou de retard de plus de 90 minutes du fait de la compagnie, le règlement européen nº 1177/2010 prévoit que le client a le choix entre un remboursement et un réacheminement sans frais. Chez Corsica Ferries, dans le premier cas, il faut effectuer soi-même la demande. Annulez d'abord votre billet dans votre espace personnel, puis exigez le remboursement via le formulaire de contact du site web de la compagnie. En cas de désagrément pendant la traversée, réclamez une indemnisation au service clients (téléphone : 04 95 32 95 95). En cas de refus ou d'absence de réponse après deux mois, vous pourrez saisir la médiation tourisme et voyage. Adrian de San Isidoro, avec Samia M'hamdi, juriste

Nice-Ajaccio, la liaison fantôme

Sur son site Internet, Corsica Ferries annonce une liaison Nice-Ajaccio. Mais aucune date n'est proposée à l'heure où nous écrivons ces lignes. « Cette desserte n'est pas assez rentable pour la maintenir toute l'année », concède Pierre Mattei. Pour se rendre à Ajaccio, les Niçois doivent pour l'instant embarquer à Toulon.

Ouvrir la page originale sur le site