Logo INFOGRAPHIE LE MONDE

Chaque année, des dizaines de milliards de couverts en plastique sont jetés à la poubelle. Une équipe de l'université du Maryland présente dans la revue Matter, datée du 1er décembre, un mode de traitement du bois qui pourrait en faire une alternative au plastique et même à l'acier. Teng Li et ses collègues décrivent les étapes qui ont permis de rendre un bloc de tilleul vingt-trois fois plus dur. Cela passe par une infusion chimique destinée à réduire la présence de lignine ; une mise sous pression pour renforcer densité et cohésion des fibres de collagène grâce à des liaisons hydrogène ; un traitement hydrofuge ; et enfin la taille et le polissage de couteaux – les chercheurs ont aussi testé des clous. Les lames en bois durci coupaient mieux que leurs homologues basiques en bois et plastique, mais aussi en acier. Ces couteaux tranchaient sans problème une bavette, d'autant mieux que le fil du bois était perpendiculaire à celui de la lame. Reste à tester le procédé à l'échelle industrielle.

Ouvrir la page originale sur le site