Aucamville. Jeune fille étranglée dans un bus près de Toulouse : un témoin de la scène raconte

Abonnés Faits divers, Aucamville, Haute-Garonne Publié le 22/06/2021 à 07:50 , mis à jour à 12:36

Deux jours après l'agression, Corentin garde toujours les traces sur son cou et ses bras. Des coupures spectaculaires qui ont abondamment saigné, jusqu'à l'intervention des secours. Samedi, vers 14 heures, ce jeune garçon de 18 ans a protégé une fille étranglée dans un bus, à Aucamville au nord de Toulouse.

"Lorsque j'ai vu cet homme entrer dans le car, je l'ai trouvé suspect", analyse celui qui passe son bac mercredi ! À peine quelques minutes plus tard, l'individu s'assied à côté d'une fille. "Elle semblait très mal à l'aise. J'ai donc discrètement continué de surveiller la scène". Un bon pressentiment de la part de ce lycéen qui a peut-être sauvé la vie de la victime.

"Au bout d'un moment, en regardant dans leur direction, j'ai vu la fille suffoquer. L'homme l'étranglait sans que personne ne réagisse dans le bus", raconte-t-il. Corentin décide d'intervenir. Il se jette sur l'agresseur et le frappe. "Pendant que je tentais de le maîtriser, je sentais des griffures dans mon cou. Puis j'ai remarqué que je saignais". Son assaillant était armé d'une lame de rasoir. Il lui a lacéré le cou et les bras.

Finalement interpellés par les gendarmes de la compagnie de Toulouse Saint-Michel, le suspect, 18 ans également, a été jugé hier devant le tribunal correctionnel de Toulouse. Cet étudiant en BTS, défendu par Me Pons-Fournier, n'a pas de casier judiciaire. Il voulait se venger, après avoir été victime d'un vol de scooter et de harcèlement. Lors des débats, il s'est surtout excusé auprès de Corentin et l'a félicité pour son intervention ! L'agresseur a écopé de 12 mois de prison avec sursis assortis de diverses obligations. Il est notamment interdit d'entrer en contact avec la victime.

Cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous pour en profiter à partir de 1€/mois, sans engagement Je m'abonne pour lire la suite Déjà abonné(e) ? Je me connecte R. B. Voir les commentaires L'immobilier à Aucamville

748 euros

Nouveau ! le Domaine de Mazurie à Aucamville, 55 avenue de Sers, à deux pa[...]

299500 euros

Présenté par votre Agence AU FORFAIT et votre conseiller COLLIN Cendrine - [...]

135000 euros

COEUR AUCAMVILLE - Agréable T2 en rdj, il se compose d'une entrée, d'un séj[...]

Toutes les annonces immobilières de Aucamville Achat de maison Achat d'appartement Location maison Location appartement Envie de donner votre avis ? (62 commentaires)

J'ai déjà un compte

Je me connecte

Je n'ai pas de compte

Je m'inscris gratuitement Une erreur est survenue.

Vous souhaitez suivre ce fil de discussion ?

Suivre ce fil Réagir Lire la charte de modération

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d'un(e) internaute à votre commentaire ?

Oui, je veux suivre les réponses Non, ça ne m'intéresse pas Les commentaires (62) kelt13 Il y a 1 mois Le 28/06/2021 à 13:17

Il faut absolument des équipes de citoyens qui patrouillent dans les villes pour neutraliser les tarés. Au moins une équipe dans les TEC.!

Répondre Signaler un abus anticensure Il y a 1 mois Le 28/06/2021 à 12:32

Que font les psychiatres.? Des crêpes.?

Répondre Signaler un abus kelt13 Il y a 1 mois Le 23/06/2021 à 08:58

Ils veulent qu'on vote pour le RN.

Répondre Signaler un abus

Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Ouvrir la page originale sur le site