Canton de Foix : la bataille du second tour a commencé

Elections départementales, Foix, Ariège Publié le 22/06/2021 à 05:14 , mis à jour à 08:19

l'essentiel Le canton de Foix rejoindra-t-il la majorité départementale ou restera-t-il dans l'opposition ? Si l'écart est favorable au binôme Guichou-Rumeau ; celui de Matéos-Martins entend se battre jusqu'au bout.

L'un veut fédérer, l'autre mobiliser les abstentionnistes. À n'en pas douter, au lendemain du premier scrutin des élections départementales, la bataille du second tour a déjà débuté. Le binôme Ariège avenir en commun, composé de Fabien Guichou et Véronique Rumeau, continue sa mission de "reconquête" pour ramener le canton de Foix dans le giron de la majorité départementale. Et avec 46,7 % des voix obtenues dimanche dernier, le duo part favori. Non sans déplorer un taux d'abstention extrêmement bas. "C'est un vrai problème sociétal, qui concerne aussi bien les citoyens que les élus, note le binôme. On peut en comprendre les raisons, mais on ne peut pas s'en satisfaire." Reste que d'ici le week-end prochain, les deux candidats du Parti socialiste ne comptent pas se reposer sur leurs acquis et entendent désormais "unir et fédérer". Notamment du côté des écologistes, avec qui Fabien Guichou rappelle qu'il y a une continuité, notamment depuis les élections municipales à Foix. "On a une histoire commune à raconter", affirme-t-il.

Rassembler, Jérôme Matéos et Aurore Martins entendent aussi s'y atteler d'ici le week-end prochain. Notamment en se rendant directement chez ceux qui ne se sont pas rendus aux urnes lors du premier scrutin. "Notre objectif (d'aller au deuxième tour, NDLR) est atteint. Maintenant, nous allons continuer notre campagne de terrain, de porte à porte, en nous rendant dans les quartiers où l'absentéisme a été particulièrement important, précise l'élu fuxéen. L'écart est important, mais rien n'est impossible. En 2015 aussi, la tendance avait été inversée au deuxième tour." Entre campagne active et reports de voix potentiels, le binôme d'ADN Ariège veut encore y croire.

Si Dominique Subra et Régis Rousse, de la liste Ariège Populaire, se disent "satisfaits" de leur score (18, 55 %) au vu de leur "petit arsenal", le duo se refuse à donner toute consigne de vote pour dimanche prochain. "Nous ne sommes pas maîtres des votes dont nous avons bénéficié, on respecte bien trop les électeurs pour leur donner une quelconque consigne."

Idem du côté de la liste "Vraiment à gauche, vraiment écolo", portée par Odile Burlet et Christian Lammens, arrivée dernière avec 13 % des voix : "Les électeurs voteront pour le programme qui leur correspond le plus, nous n'avons aucune consigne à donner". Une décision similaire pour deux listes qui partageaient un bon nombre de sensibilités. Et au vu de leurs scores respectifs, une union aurait pu (peut-être) leur permettre d'accéder au second tour. Si le duo Burlet-Lammens le "regrette", la liste d'Ariège Populaire ne le voit pas de cet œil. "On ne le regrette pas dans la mesure où nous avons bâti un réel pour le territoire. On n'a pas voulu se positionner sur Foix parce que le canton était "gagnable"…" Ambiance.

Océane Oulés Voir les commentaires Envie de donner votre avis ? (11 commentaires)

J'ai déjà un compte

Je me connecte

Je n'ai pas de compte

Je m'inscris gratuitement Une erreur est survenue.

Vous souhaitez suivre ce fil de discussion ?

Suivre ce fil Réagir Lire la charte de modération

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d'un(e) internaute à votre commentaire ?

Oui, je veux suivre les réponses Non, ça ne m'intéresse pas Les commentaires (11) Rabolion Il y a 1 mois Le 22/06/2021 à 21:06

Il n'y a pas de honte à être LREM, même si je n'apprécie pas la politique de Macron. Mais ce parti représente au moins la République et ne risque pas de nous mener à la guerre civile comme le FN et ses variantes militaires ou médiatiques.

PAPY1946 Il y a 1 mois Le 23/06/2021 à 08:49

C'est vrai, il n'y a pas de honte à afficher son appartenance à la LREM, c'est la démocratie. Par contre ce qui est honteux s'est de renié momentanément son appartenance à la LREM au moment des élections en utilisant un pseudonyme "ADN ARIEGE". C'est de la tromperie pure et simple, ça, c'est inadmissible et démontre bien de quelle malhoneteté sont capables les candidats LREM

Répondre Signaler un abus bulle09 Il y a 1 mois Le 22/06/2021 à 18:29

Débusquer et faire échouer les manœuvres de Macron avec son parti Larem et son candidat masqué MATEOS

soflaf Il y a 1 mois Le 23/06/2021 à 10:00

Masqué ? fakenews

tatane09000 Il y a 1 mois Le 24/06/2021 à 09:20

@bulle09 Bonjour chère Soflaf, Faites attention, le dernier qui a utilié le mot "fakenews" avait une splendide coupe blonde avec un teint orangé et a finit battu aux élections...je ne pense pas que c'est ce que vous souhaitez à votre champion. Bref, passé ces plaisanteries, ADN Ariège présentait des candidats bel et bien engagé chez LREM : monsieur Matéos, animateur de la section locale (avec mme Leblanc, directrice de campagne), monsieur Buffa (adhérent LREM, cf. presse locale), madame Tribout (referente adjointe LREM), monsieur VIDAL (militant LREM), monsieur Mouchet (proche LREM), monsieur AFONSO (président UDI, majorité présidentielle). donc sur 10 personnes constituant 5 binômes, on est à 6 personnes étiquettées majorité présidentielle, CQFD. Si à cela on ajoute monsieur Diaz en haute Ariège, très proche LREM, car présent lors de la visite de monsieur Terrail Novès en Ariège. on serait à 7 sur 12. Je ne pense oas que la fakenews soit d''actualité dans ce contexte là. De plus, votre leader ariégeois, a lui même fait remarquer sur les réseaux sociaux que peut être il aurait mieux valu assumer ses couleurs. Quand on vous donne des conseils prenez les sinon vous continuerez à avoir le globe qui grossit et vous finirez par ne plus passer les portes...ou le premier tour comme lui... républicainement vôtre

tatane09000 Il y a 1 mois Le 24/06/2021 à 21:18

Une réponse notre chère @Soflaf ?

tatane09000 Il y a 1 mois Le 25/06/2021 à 15:23

Rebonjour, Alors Madame Tribout (alias @soflaf) toujours pas de réponses ? Une petite dernière pour la route... Je pense que votre référent de LREM et vous même, référente adjointe auto-proclamée, apprécierez les premiers mots de Monsieur Matéos à radio transparence oú il reconnaît le bon bilan de Madame Delga à la région et la mauvaise campagne de Monsieur Terrail Noves soutenu par Monsieur Azéma. Y aurait-il de l'eau dans le gaz chez les marcheurs ariégeois face à un binôme dirigeant concentrant toutes les décisions au mépris de l'intérêt collectif de son mouvement ? Républicainement vôtre.

Répondre Signaler un abus Margoulins09 Il y a 1 mois Le 22/06/2021 à 09:15

0 voix pour macron et ses sbires Aux armes citoyens. Vive la Liberté Égalité Fraternité

Répondre Signaler un abus

Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Ouvrir la page originale sur le site