Logo

Dix nations aux 2 jours de Montcuq

Hippisme, Montcuq Publié le 28/10/2021 à 05:10

Plus que deux jours avant le départ de la 45e édition de la course d'endurance équestre Les 2 jours de Montcuq. Thierry Coudoumié, président du comité d'organisation (Coceel), est confiant. Après une annulation en 2020 due à la Covid, tout est prêt pour accueillir les engagés à cette épreuve d'une exceptionnelle longévité qui réunit des professionnels et des amateurs. Samedi 30 octobre, ils seront 54 cavaliers au départ, 35 professionnels inscrits en CEI *** et 19 amateurs en CEN ***, issus de dix nations. Parmi les têtes d'affiche, Marie Charles qui a remporté la course en 2017, Ludovic Saroul vainqueur en 2018, mais aussi un fidèle de l'épreuve, Joël Marescassier, et des compétiteurs chevronnés comme Nadia Alia, Julia Montagne et Claude Places.

Cavaliers et chevaux auront à parcourir un peu moins de 200 km sur deux jours, au cœur de magnifiques paysages. "Le circuit du premier jour reste identique, explique Thierry Coudoumié. Le départ se fera à Montcuq samedi à 8 heures. Les cavaliers se dirigeront vers Castelnau-Montratier où ils seront soumis à un contrôle vétérinaire, puis cap vers Labastide-Marnhac où est installé le deuxième vet-gate, pour revenir à Montcuq en début d'après-midi, avec un 3e contrôle vétérinaire à l'arrivée. C'est le lendemain que le tracé a été légèrement modifié. La boucle passe par Le Boulvé, mais on évite la redoutable côte des Alimons, et le vet-gate sera installé à Sérignac. Ensuite le retour se fait par Labastide-Marnhac, comme la veille".

Cette année un jury de cinq membres, chargé de veiller à la conformité de la course et annoncer le palmarès, sera placé sous la présidence du juge national élite Isabelle Tramonti pour les professionnels. La juge Anne Donzelli sera chargée des amateurs. Un juge étranger, un délégué technique, un chef steward et deux assistants, ainsi qu'un maréchal-ferrant font partie de l'organisation. Un pool de sept vétérinaires, présidé par Lionel Payen, surveillera la forme des chevaux qui seront retirés au moindre signe de boiterie ou de problème de métabolisme. Ils assureront des contrôles au départ et à l'arrivée, et aux deux vet-gates installés sur le parcours. Deux d'entre eux sont des vétérinaires traitants.

La société ATRM assure le chronométrage électronique et les résultats seront donnés presque en temps réel sur l'application Yamamah. "Le vainqueur est celui qui aura su ménager sa monture le premier jour", pronostique Thierry Coudoumié. Le public pourra admirer ces magnifiques pur-sang sur les aires d'arrivée et tout au long du parcours, en veillant à ne pas gêner la course.

Correspondant Voir les commentaires L'immobilier à Montcuq

1779000 euros

Sur la commune de MONTCUQ, à moins de 3 km du village venez découvrir cette[...]

923500 euros

Dans un écrin de verdure paisible à proximité d'un charmant village medieva[...]

365000 euros

Opportunité dans le Quercy. Maison d'habitation de 230 m² habitable compren[...]

Toutes les annonces immobilières de Montcuq Achat de maison Achat d'appartement Location maison Location appartement Envie de donner votre avis ?

Ouvrir la page originale sur le site