Logo

Les U'Boys ont retrouvé le Jubenot des grands soirs

Basket-ball, Hautes-Pyrénées Publié le 28/10/2021 à 05:13

Il ne faut pas mettre cette victoire de l'Union à Poitiers sur le compte du seul Calvin Jubenot tellement tous ses coéquipiers ont fait preuve de détermination et de constance durant 40 minutes. Mais il faut reconnaître que la performance de l'intérieur unioniste mérite d'être soulignée. On a retrouvé le Calvin Jubenot que l'on adore, celui qui, à la fin de la saison dernière, défonçait toutes les défenses adverses.

Depuis le début de cet exercice, il ne manquait qu'une seule chose à CMJ (Calvin Mathias Jubenot) : son efficacité. Que de "gamelles", de ballons qui sortaient du cercle quand ils auraient dû tomber dedans normalement ! Sans doute manquait-il un poil de confiance au n° 12 de l'Union pour concrétiser tout ça.

Et puis est arrivée cette soirée de mardi dans la salle Saint-Eloi. Et ce deuxième quart-temps de folie remporté par les Bigourdans 28-12 ! Avec 9 points de Jubenot pour bâtir une base d'une extrême solidité. Allez, on va voir le bilan final de CMJ : 22 points en 24'26'de jeu, 7 sur 9 à 2 points, 4 lancers francs sur 4, 6 rebonds et 22 d'évaluation. Des chiffres éloquents qui montrent aussi sa présence défensive quand il a fallu mettre du physique. Oui, Calvin Jubenot est de retour.

Et les autres…

À ses côtés, le grand Gaylord Lobela n'a pas été en reste (16 points) et l'on a apprécié ses deux paniers décisifs en fin de quatrième quart-temps. On pourrait citer tous les joueurs de l'Union qui ont apporté à leur tour quelque chose pour faire avancer leur équipe. Comme Nikolic et son missile pour ramener le score à parité (64-64). Comme Kilian Incrédule et ses tirs venus d'ailleurs (17 points). Comme Rémi Lesca dont l'expérience a pesé lourd sur le déroulement du match. Comme Kendal Manuel, si élégant et si dangereux. Comme Anthony Prugnières toujours disponible. Comme Niels Pharose et Maydden Ndong, deux jeunes qui montent.

Cette équipe était prête à réaliser l'exploit que l'on espérait. Chris Chougaz avait bien préparé son affaire notamment en instaurant cette défense de zone que les gars de Poitiers ne surent que rarement déjouer.

"C'est pour nous un match référence" disait Rémi Lesca après coup. Demain soir (20 h), face à des Lorientais dont le potentiel ne cesse de s'améliorer, les U'Boys auront à cœur de confirmer cette performance. Avec l'appui d'un public que l'on souhaite nombreux pour remplir les gradins du Quai de l'Adour.

Jean-Pierre Harispuru Voir les commentaires Envie de donner votre avis ?

Ouvrir la page originale sur le site