Journée mondiale des réfugiés à Montech

Abonnés Solidarité, Montech, Tarn-et-Garonne Publié le 22/06/2021 à 05:14 , mis à jour à 08:40

C'était une première à Montech, cette Journée mondiale des réfugiés, organisée à l'initiative de RESF 82 (Réseau éducation sans frontières) avec Amar, Association France Palestine Solidarité, CGT, Cimade, Entraide protestante, Pas sans toit, union syndicale Solidaires et avec le soutien d'Attac, Amnesty international, Emmaüs, Féminité sans abri, Fraternité Georgette, LDH, Secours catholique, Secours populaire, SNUIPP-FSU.

Dans le discours d'ouverture, tous les participants ont été remerciés, de même que le maire, Jacques Moignard, qui a mis à disposition, gracieusement, le site de la médiathèque pour organiser cette manifestation.

De nombreux stands, associatifs, de jeux, d'écriture, permettaient aux visiteurs de s'imprégner, pour ceux qui ne l'étaient pas, de la nécessité de venir en aide aux réfugiés.

Les enfants ont eu droit à de nombreux jeux.

Un grand groupe de parole où chacun a pu s'exprimer et qui a vu une Espagnole, un Arménien ou encore un Congolais, faire part des difficultés, des rencontres avec la mort, pour, enfin, trouver un pied à terre.

Une très belle exposition, très parlante, intitulée "Les Routes de l'exil", montrait, en quelques panneaux, les trajets et voyages effectués par des réfugiés originaires de Syrie, d'Iran, de Somalie et autres pays d'Afrique.

Par exemple, cet Ivoirien, parti de son pays en septembre 2003, qui est arrivé à Montauban, en décembre 2016, après avoir traversé la Guinée, le Maroc, la France, la Belgique et de nouveau la France.

Ce Somalien qui a mis onze ans (de juin 2007 à juin 2018) pour arriver lui aussi à Montauban après être passé par Tripoli, la Sicile, l'Italie, les pays nordiques, retour en Italie, l'Allemagne et la France.

"Nous avons rencontré beaucoup de visiteurs, confie Philippe Jeandot, du Secours populaire de Montech.

Tous ces gens sont très intéressés et motivés pour connaître la vie de ces réfugiés qui subissent humiliation et traitements inhumains, cela en violation manifeste des conventions internationales. Nous nous devons d'accueillir ces personnes comme elles le méritent, comme des êtres humains."

Cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous pour en profiter à partir de 1€/mois, sans engagement Je m'abonne pour lire la suite Déjà abonné(e) ? Je me connecte Correspondant Voir les commentaires L'immobilier à Montech

57000 euros

Situé à seulement 15 kms de Montauban, ce terrain implanté à Montech est fa[...]

59000 euros

2 derniers TERRAINS constructibles VIABILISES (tout à l'égout, éléc), plats[...]

81000 euros

Venez vite découvrir ce très joli terrain situé dans la commune de Montech,[...]

Toutes les annonces immobilières de Montech Achat de maison Achat d'appartement Location maison Location appartement Envie de donner votre avis ?

J'ai déjà un compte

Je me connecte

Je n'ai pas de compte

Je m'inscris gratuitement Réagir Lire la charte de modération

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d'un(e) internaute à votre commentaire ?

Oui, je veux suivre les réponses Non, ça ne m'intéresse pas

Ouvrir la page originale sur le site