Logo

Sénergues. Les travaux du beffroi du clocher ont débuté

Religion, Sénergues Publié le 28/10/2021 à 05:13

Depuis quelques jours, l'entreprise Honoré, retenue par la municipalité pour refaire intégralement le campanile du clocher de l'église Saint-Martin de Sénergues, a commencé le démantèlement de l'ossature de l'ancien beffroi. Celui-ci, après presque 130 ans de bons et loyaux services, commençait à donner de sérieux signes de fatigue. En effet c'est en 1894, sous l'abbatiat du curé Saint-Fleuret, que fût refait entièrement le clocher. L'ancien de forme octogonale a laissé place à un clocher neuf carré. Les travaux de menuiserie furent pris en adjudication par Adrien Mazars et exécutés avec Alphonse Boscus, menuisiers. Certes depuis cette époque quelques pièces de bois ont dû être renforcées ou doublées, mais l'ensemble a néanmoins assez bien résisté aux outrages du temps et des intempéries. Lors du démontage il est apparu que la poutre maîtresse du côté ouest était en très mauvais état ce qui a nécessité son remplacement. Lundi 25 octobre une nouvelle poutre en chêne de 5,50 mètres d'une section de 30 cm par 30 cm a été mise en place. Cette opération spectaculaire s'est parfaitement bien déroulée grâce à l'efficace et minutieux travail de Guy, le grutier de l'entreprise de levage Dartus sise à Rodez. Patrice Marragou, menuisier à Sénergues, a procédé à sa mise en place dans le clocher en compagnie d'Yves Maury de l'entreprise de maçonnerie Sébastien Costes d'Espeyrac. Le nouveau campanile préparé dans l'atelier de l'entreprise en Corrèze est prêt à la pose. Celle-ci doit intervenir sous une quinzaine de jours après que les nécessaires travaux de maçonnerie pour caler la poutre soient terminés et bien secs. Une fois que cette nouvelle structure sera mise en place, les trois cloches actuellement suspendues à la charpente du clocher seront repositionnées, ainsi que la quatrième, dédiée à saint Martin, installée en 1842, qui vient d'être restaurée.

Conséquence de ces indispensables travaux, le clocher va rester muet encore quelques semaines, y compris pour les fêtes de la Toussaint.

Correspondant Voir les commentaires Envie de donner votre avis ?

Ouvrir la page originale sur le site