Disparition de Delphine Jubillar dans le Tarn : si Cédric "était coupable, il saurait jouer la comédie", affirme un collègue

Disparition de Delphine Jubillar, Cagnac-les-Mines, Tarn Publié le 21/06/2021 à 22:17 , mis à jour le 22/06/2021 à 10:52

l'essentiel De nombreux proches de Delphine Jubillar se souviennent d'instants partagés avec le jeune couple. Des témoignages décrivent Cédric Jubillar comme quelqu'un de "provocateur" et qui "aime se montrer".

Il y a eu une forme de stupeur vendredi 18 juin dernier, à l'annonce de la mise en examen de Cédric Jubillar pour "homicide volontaire par conjoint". Plus de six mois après la disparition de Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines dans le Tarn, les derniers rebondissements de l'enquête ravivent entre autres quelques souvenirs détonants auprès des proches du couple, interrogés par BFMTV.

A lire aussi : Disparition de Delphine Jubillar : pourquoi l'attitude de Cédric Jubillar en prison a surpris ses surveillants

À commencer par Béatrice, une collègue de la jeune infirmière de 33 ans. Celle-ci a partagé presque dix années de vie professionnelle avec la trentenaire disparue, dans les services de gériatrie à la clinique Claude-Bernard à Albi (Tarn). Celle-ci revient entre autres sur ces instants partagés avec le jeune couple et de sa perception de Cédric Jubillar. Elle décrit un homme qui aime se mettre en avant : "Il faut qu'il se montre", commente l'ancienne collègue de Delphine Jubillar. Béatrice énonce cette scène en juin 2013, lorsque l'infirmière et le plaquiste se passent la bague au doigt : Cédric Jubillar était alors arrivé "à son mariage avec une Ferrari, sachant que vous faites un mariage avec 25 personnes..."

"Les infirmières, la nuit, ça dort"

De ses souvenirs, Béatrice se rappelle également les propos échangés avec Cédric lors de nombreux repas : "Il disait : 'de toute façon, les infirmières, la nuit, ça dort'. Ça, on l'a entendu à de nombreuses reprises. (...) Il voulait dire que la nuit, on fout rien", se souvient l'infirmière et ancienne collègue de Delphine.

A lire aussi : Disparition de Delphine Jubillar : "Juste avant sa disparition, Delphine était euphorique", confie une ancienne collègue

Au travail, Cédric Jubillar est perçu comme quelqu'un "qui a de la repartie, du caractère". "C'est un provocateur, affirme un collègue de Cédric. S'il est coupable, il saurait jouer la comédie". À la question de savoir s'il est responsable de la disparition de Delphine Jubillar, le collègue de Cédric répond : "Je pense qu'il en serait capable, oui. Je sais qu'il peut être assez agressif pour faire ça à sa femme".

Pour l'heure, Cédric Jubillar est incarcéré à la prison de Seysses (Haute-Garonne).

Robin Serradeil suivre ce journaliste Voir les commentaires Sur le même sujet Disparition de Delphine Jubillar : "Le procureur a tenu des propos dignes du café du commerce"

Ouvrir la page originale sur le site