L'épidémie de COVID-19 en France

Le point sur la situation (6 mai 2021)

En semaine 17 (du 26 avril au 02 mai 2021), une diminution de l'ensemble des indicateurs épidémiologiques était observée, mais l'épidémie reste à un niveau toujours élevé, supérieur à celui observé une semaine avant la levée du deuxième confinement. Le ralentissement de la circulation virale se confirme avec des R-effectifs significativement inférieurs à 1 en métropole pour la troisième semaine consécutive. Si les admissions en services de soins critiques étaient également en baisse depuis cette semaine, la pression hospitalière reste importante. La couverture vaccinale des personnes complètement vaccinées était en progression, pour atteindre près de 11% de la population. En semaine 16, un peu plus de la moitié (56%) des personnes non encore vaccinées indiquaient vouloir le faire dès que possible. Dans ce contexte, le maintien d'un haut niveau d'adhésion aux mesures individuelles de prévention et la progression rapide de la vaccination sont essentiels pour permettre un assouplissement prochain des mesures collectives, maintenir à la baisse la dynamique observée et préserver les capacités hospitalières.

En savoir plus sur l'évolution du COVID-19 en France

La mission de Santé publique France

Les équipes de Santé publique France, au siège comme en région, se sont organisées pour surveiller et répondre à la crise engendrée par la propagation de la COVID-19 en France. Cette organisation s'est adaptée en fonction de l'évolution de la situation. Dans cette crise sanitaire mondiale, notre rôle est de mettre en place le système de surveillance le plus adapté, de développer des outils d'information et de prévention pour les professionnels de santé, la population et les publics les plus vulnérables, et d'animer la Réserve sanitaire pour répondre aux besoins de professionnels de santé sur tout le territoire. Parce que notre action est avant tout au service de la population et que notre volonté est d'informer en continu et en toute transparence, les indicateurs produits pour suivre l'évolution de l'épidémie de COVID-19 sont accessibles depuis l'observatoire cartographique Géodes et publiés, chaque semaine, dans les points épidémiologiques nationaux et régionaux disponibles sur le site internet. Productions scientifiques, veille documentaire et état des connaissances, résultats des enquêtes en population et chez les professionnels de santé, outils d'information (affiches, spots vidéo et audio), ressources pour les professionnels… sont mis à disposition de tous.

En savoir plus sur notre mobilisation

L'origine du coronavirus SARS-CoV-2

Il s'agit d'un nouveau coronavirus identifié en Chine en janvier 2020, nommé SARS-CoV-2, dont la maladie qui le caractérise s'appelle le COVID-19. Il appartient à une importante famille de virus infectant principalement les animaux qui provoque des infections chez l'Homme, le plus souvent associées à des rhumes et des syndromes grippaux bénins. Toutefois, deux coronavirus ont entrainé des épidémies graves chez l'Homme : le SRAS-CoV (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère-Coronavirus) en 2002-2003 et le MERS-CoV (Middle East Respiratory Syndrome-Coronavirus) depuis 2012. Comme le SRAS-CoV et le MERS-CoV, le COVID-19 a une origine animale. La COVID-19 est très contagieuse et peut se transmettre de personne à personne, sans ressentir les symptômes de la maladie.